Masking tape : il n’est pas un scotch comme les autres #1

Holà !

J’espère que vous allez bien. Un article rapide aujourd’hui pour vous parler de quelques idées d’utilisation de la nouvelle star des DIY – nouvelle, nouvelle, ça fait 2 ans qu’il est à la mode ma petite !

Bon ok, MA nouvelle star. Je m’y suis mise il y a quelques semaines et je voulais vous faire part de quelques idées.

Y a du scooootch, on peut pas terroriser !

Le masking tape (ou washi tape), c’est quoi ? C’est une sorte de ruban adhésif en papier de soie ou papier japonais que l’on peut repositionner à souhait et qui ne laisse aucune trace de son passage. Papier à motif coloré, il est plutôt transparent. Suivant les marques, il coûte autour de 3 € et de plus ou moins bonne qualité.

J’achète le mien dans le magasin de déco « Fleux » à Paris mais on en trouve aussi dans les magasins de loisirs créatifs et sur internet. J’ai entendu dire qu’ils en font chez Hema du pas cher et très prisé mais je ne l’ai pas testé.

Pour éviter l’effet transparent, certains utilisent les rubans adhésifs pour travaux dits duct/duck tape mais forcément, ça colle beaucoup plus.

Idée #1 : Origami sans papier (ou presque)

Avant toute chose, je ne vous ai pas encore parlé de mon compagnon de route : mon lapin bélier pinou ! Après avoir repeint sa cage en blanc il y a quelques mois, cette petite déco tombe à point nommé pour y mettre un peu de couleur.

C'est celui de gauche, hein :p
C’est celui de gauche, hein :p

Partie d’un article trouvé sur Madmoizelle, je suis tombée amoureuse de ce modèle ❤ sur un site autrichien (je n’aurais jamais eu l’idée d’y aller sinon). J’ai donc voulu le reproduire. Vous le trouverez ici : Patron Lapin

Pour la technique, j’ai imprimé le patron sur une feuille A4 et j’ai fait des trous au niveau des intersections pour mettre des points à relier avec le tape. N’ayant ni de crayon à mine grasse ni de calque, ç’a été un peu galère à faire.  Surtout que mon lapin passait son temps à me monter dessus vu que j’étais couchée par terre.

lapin 1  lapin 2

Je n’ai pas fait tous les liens vu que le tape que j’ai est assez épais et le modèle assez petit. Mais je suis plutôt contente du résultat.

Idée #2 : Rhabille ton meuble Ikea

Comme la plupart des personnes d’aujourd’hui entre 18 et 35 ans, la déco de mon appart se compose principalement de meubles et accessoires Ikea.

Oui, cette vidéo, c’était gratuit 😀

Certains de mes meubles ont même plus de dix ans et vécu 4 déménagements – qui a dit que les meubles Ikea c’était pas solide ?

Sauf que les meubles Ikea, c’est soit noir, soit blanc, soit couleur / motif improbable qui va avec rien. Du coup, quoi de mieux que du Masking Tape pour dynamiser tout ça !!

Mes excuses pour la qualité des photos mais je suis dans un appart pas très lumineux et je n’ai pas de matériel photo de bonne qualité 😦

mauble 1

Idée #3 : La porte bonne humeur

Souvent le matin, je pars j’ai clairement la tête dans le c**. Pour me donner un peu de baume au coeur, j’ai décidé de mettre quelques messages feel good sur ma porte d’entrée ! Et quoi de mieux que réutiliser les cartes colorées de Kanako dans les My Little Box ?

En réalité, ma folie Masking Tape est partie de là. J’avais colé les cartes sur la porte et il manquait quelque chose pour finaliser tout ça et que ça fasse propre. D’où m’est venu l’idée du Masking Tape comme cadre !

porte 1

J’ai d’autres idées à partager avec vous mais ce sera pour un prochain post 😀

A bientôt 🙂

PS : Avouez que vous avez encore la musique de njut! dans la tête :p

DIY cocoon de l’automne – Des pompons

Bonjour à tous !  

Un nouveau DIY facile tout en douceur cette semaine. Quand on pense automne on pense d’abord pluie et froid… Puis chocolat chaud, gros pull et cocooning. 

Et qui dit cocooning dit… Douceur et quoi de plus doux qu’un gros pompon – esprit salaces s’abstenir ;). 

Le matériel 

Pour le pompon 

materiel

  • De la laine – j’ai pris de la laine polyester la moins chère 
  • Une feuille de carton ou de plastique – comme pour le patron du DIY peinture sur coussin ou une boîte à chaussures (achat compulsif !!) 
  • Du ruban adhésif
  • Des ciseaux et / ou un cutter 
  • Idéalement un compas – j’en ai pas donc j’ai utilisé des tasses 
  • Une règle 
  • Un crayon à papier ou de papier etc etc
  • De la colle

Pour décorer le pompon

materiel 2

  • Une grosse perle
  • Un intercalaire pour perles 
  • Du vernis transparent 
  • Option : une épingle à cheveux 

Un peu de mathématiques 

Avant toute chose, vous allez choisir la taille désirée pour votre pompon pour calculer la taille du patron.

Ne vous enfuyez pas tout de suite !!

C’est très facile et je vous ai fait un SUPER schéma 😀 – et si vous n’avez pas la vision de Superman, cliquez dessus pour l’agrandir.

Cercles pour patron

Choisissez la taille désirée t et ajoutez 2 cm. 

Ces 2 cm sont un conseil pour quand vous allez défaire le pompon du patron. Pour vos futurs patrons, vous pouvez agrandir ou réduire en fonction de la taille.

Ensuite pour le diamètre à prendre pour les chanceux qui ont un compas est (t + 2) / 2

Faites ensuite un premier cercle. Puis à l’intérieur faites un cercle de 2cm de diamètre. Puis répétez l’opération une seconde fois.

Et voilà le travail, vous avez vos patrons pour vos pompons.

Le tuto

Le pompon

Si vous utilisez du carton, je vous conseille de consolider les patrons avec du ruban adhésif. patron 1

Ensuite coupez une fente dans chacun des cartons et empilez les de façon à ce que les fentes soient l’une sur l’autre. 

patron 2

Vous pouvez maintenant enrouler le fil autour du patron en passant par la fente. N’hésitez pas à faire plusieurs tours les uns sur les autres pour avoir un pompon bien fourni. 

pompon 1 pompon 2

Quand vous avez fini, glissez vos ciseaux entre les deux patrons et coupez les fils. 

pompon 3 pompon 4

Puis glissez un fil entre les deux cartons autour de votre bouquet de laine et serrez bien pour faire un noeud. 

! Ne coupez pas ces fils tout de suite !

Mettez un point de col sur le noeud pour que les fils tiennent entre eux. 

Une fois fini, égalisez le pompon en coupant les brins plus longs que les autres. 

pompon 5 pompon 6

Et voilà votre pompon est fini! Suivant ce que vous souhaitez faire avec couper les fils du lien de la longueur souhaitée. Pour le petit tuto qui suit, je vous conseille de garder l’équivalent du tour du pompon en fil.  

La déco

Prenez de colle ou du vernis transparent et badigeonnez en les extrémités du lien et enroulez les sur elle-même de manière à former une pointe. Laissez sécher. Cela va vous aider à passer dans la perle.

N’hésitez pas à élargir le trou de votre perle avec une pointe de ciseau pour faire passer les fils. 

Une fois les fils secs, enfiler la perle puis un intercalaire et faites un nœud. Le vernis que j’ai n’est pas de bonne qualité donc j’ai utilise une épingle pour m’aider à faire passer le fil dans la grosse perle.

deco 1

Coupez les extrémités vernies et faites un nœud. Et…. Tadam! Vous avez un pompon de décoration. Vous pouvez l’accrocher à une clé ou à une poignée. 

deco2

Vous pouvez en créer un petit et enfiler plus de perles et un anneau ou mousqueton pour faire un vrai porte clé. 

Un autre tuto qui circule pas mal sur les internets : créez un tapis descente de lit – on dirait une phrase de ma grand-mère – en pompon ! 

DIY – Peinture sur tissu : un coussin ANANAS pour prolonger l’été !

et voilà le résultat

Bonjour à tous – oui tous, j’ai des espoirs que des gars ou tout autre forme de vie sachant lire passent par là même si c’est principalement un blog de fille !

Un nouveau post – enfin ! – pour un DIY cette fois-ci.

La petite histoire

En ce moment, je suis en pleine folie « coussins » et comme pour tout, quand j’ai une idée très précise de ce que je veux, rien ne peut le remplacer – aucun message caché – sauf que je ne trouvais pas ce que je souhaitais : un coussin ANANAS !

Alors oui l’été c’est fini, oui c’est vu, vu et revu mais je voulais mon ananas. Et comme je n’en trouvais pas qui me plaisait dans le commerce – ou qui ne nécessite pas que j’entame mon PEL pour l’acheter -, j’ai décidé… de le faire moi-même !

Alors je triche un peu car j’avais déjà un coussin sur lequel mettre mon imprimé, mais n’ayant pas de machine à coudre aujourd’hui – c’est un de mes prochains investissements – ça me paraissait compliqué de coudre le tout à la main – surtout que j’ai jamais été la pro des coutures disons… droites.

La pratique

Les outils

Les outils

  • Une housse de coussin – attention à prendre un tissu de type coton ou lin car il va falloir le repasser pour fixer la peinture
  • De la peinture pour tissu
  • Des pinceaux type brosse ronde – sur la photo je n’en ai qu’un car les autres étaient en train de sécher
  • Un chiffon et un verre d’eau pour rincer les pinceaux
  • Un support à pochoir de type cartonnette ou feuille plastique dure – j’ai utilisé cette dernière
  • Un cutter
  • Une planche support sur laquelle découper au cutter – j’ai pris un tapis de découpe
  • Du ruban adhésif ou des pinces, une règle, un crayon à papier ou de papier suivant votre région
  • Une feuille de papier et une imprimante – sauf pour les plus artistes qui dessineront eux-mêmes leur motif

Le tuto 

En préliminaire – ouh c’est chaud – lavez la housse de coussin pour que la peinture se fixe au tissu par la suite et faites la bien sécher.

Choisissez le dessin que vous allez utiliser pour le patron de votre coussin. Comme je vous l’ai déjà dit plein de fois, j’ai choisi un motif ananas pour prolonger un peu l’été dans mon appart’. Pour trouver le motif, j’ai fait une recherche d’images par « icône » ou « pictogramme ». Je vous mettrai mon patron en pièce-jointe en début de semaine prochaine. Et ensuite, imprimer le tout à la taille désirée.

Patron  patron 2

Vu que mon motif était un peu flou une fois agrandi, j’ai retracé les contours. Ensuite, il faut bien le positionner sur le support qui va servir pour découper le patron et bien le fixer avec des pinces et du ruban adhésif. Ensuite, en avant le découpage au cutter !!

patron 3 patron 4

Une fois la découpe terminée, il faut bien veiller à éliminer toutes les imperfections pour que la peintures ne bavent pas avec idéalement un cutter de précision. Et TADAM !!!

patron 5patron 6

Ensuite le placer sur le coussin et le fixer au ruban adhésif sur le tissu du coussin. C’est parti pour la peinture ! N’oubliez pas de préparer un pot d’eau et un chiffon pour nettoyer les pinceaux entre deux changements de couleur.

Appliquer la peinture en tapotant le pinceau pour répartir la peinture de manière uniforme. 
peinture
   peinture 3

Retirer le pochoir et… il n’y a plus qu’à être patient – des blondes suicidaires, il n’y en a pas …. oups, désolée ! – et laisser sécher.

J’ai choisi une peinture à effet « daim ». J’avais vraiment hâte de voir le résultat donc je n’ai attendu que quelques heures mais je pense qu’il faut bien attendre 6 heures que ce soit bien sec.

Pour fixer les couleurs et révéler les éventuels effets de la peinture, repasser l’envers du tissu avec le fer en position « coton ». Pour l’effet daim il faut repasser 5 minutes, attention à bien faire des mouvements circulaires avec le fer pour ne pas brûler le tissu.

Ensuite, vous pourrez laver la housse de coussin sans problème. Je vous conseille de laver à froid +30°C.

Bon, je vous avoue que je ne suis pas hyper convaincue par l’effet daim de la peinture mais ça donne un effet « rempli » au motif – non j’ai pas trouvé mieux comme comparaison – qui est plutôt sympa ! Toujours est-il que je suis hyper fière du résultat et de mon coussin ananas 😀

et voilà le résultat
Et voilà le résultat !!

N’hésitez pas à partager vos créations 🙂 et à bientôt pour un nouveau DIY !!